Ornement de harnachement (?)

Ornement de harnachement (?), forme une seule plaque, geule contre geule

Cet ornement, peut-être de harnachement, représente deux têtes de carnassier (loup ?) formant une seule plaque, gueule contre gueule.
La plaque d’assez grandes dimensions est caractérisée par ses énormes yeux saillants,
formés de plusieurs cercles concentriques, celui de l’extérieur jaillissant hors du crâne de
l’animal, comme c’est aussi le cas du « félin enroulé » en os scythe, trouvé dans le nord-
ouest de l’Iran.

Les Scythes étant membres du grand peuple sace,
nous a dit Hérodote, il n’y a là rien de surprenant. Le motif le plus étrange dans cette
composition est certes la gueule des deux carnassiers siamois, placés museau contre
museau. Ovale, plantée en haut et en bas de dents pointues, celle-ci semble s’appuyer sur
un élément ovale ou lenticulaire qui pourrait être la langue (surtout visible à droite). Les
naseaux sont écartés, comme si l’animal était vu de dessus (malgré la bouche placée au
milieu du museau), circulaires, bien creusés.

Au microscope, on n’y voit briller aucune
particule de l’épaisse feuille d’or placée dans les pupilles des yeux, indiquées par un
cercle estampé dans l’or. Les oreilles en virgule sont ajourées, en haut pour la droite, en
bas pour la gauche (c’est d’ailleurs la seule ajouration de cette plaque dont je ne connais
aucun autre exemple, ce qui ne signifie nullement qu’une pièce identique n’existe pas,
n’ayant pu faire aucune recherche à ce sujet).

J’ignore si cet objet a été fondu en employant la technique de la « cire perdue » (je suis
tenté de le croire) ou dans un moule ouvert comme tant de plaques sibériennes, ce qui
est peu probable, me semble-t-il, d’après l’aspect du revers.